THE BERGERAC PROTOCOL

Diego Vivanco

FR

The Bergerac Protocol est une œuvre basée sur la découverte du contexte. C’est dans une attitude de recherche constante que Diego Vivanco décide de créer un système, un protocole qui lui permet de partir à la découverte du contexte de la résidence, le contexte Bergeracois, et propose aux visiteurs de son exposition de faire de même. Il faut peu de choses et les règles sont simples. Il suffit de tirer une fléchette sur une carte de la zone géographique, d’aller sur place pour effectuer une action et de ramener un texte, une photo, et un objet témoin. L’artiste a effectué 4 fois cette action lors de sa résidence, ce qui lui a permis de traverser la rivière en bateau de fortune pour séjourner sur l’île où nîchent des oiseaux d’espèces portégées, de faire un tour en avion à 300 mètres au-dessus de  Bergerac et les environs avec le club d’aéronautique, de faire du bénévolat dans les services sociaux de la mairie, et enfin d’améliorer ses compétences de natation à la Piscine municipale. Le public est incité à prendre une fléchette et faire de même, ce que beaucoup ont fait. Lorsqu’ils tirent une fléchettes, ils passent un accord avec l’artiste qui recueille les témoignages de leurs actions Ainsi, en suivant un protocole simple, avec des règles simples, Diego Vivanco démontre à chacun comment se réapproprier son contexte, son environnement propre.

EN

The Bergerac Protocol is an art work based on the discovery of the context. It’s in a constant research attitude that Diego Vivanco decices to create a system, a protocole that allows him to discover the residency context, the context of Bergerac, and offers the viewers to do the same. You don’t need much and the rules are simple. You only need to throw a dart on a map of the area, to go where the dart hit the map, to do an action there and to bring back a text, a picture and an object as witness. The artist did it 4 times which allowed him to cross the river on a litlle boat to spend the day on the island where protected bird species go to nest, to fly 300 meters above the ground around the region with the aeronautical club, to volunteer for a day in the city’s social services, and finally to improve his swimming skills with a personal swimming coach at the public pool. The public is incited to do the same, which many have done. When they throw a dart, They make an agreement with the artist who collects the testimonies of their actions. Thus, by following a simple protocol, with simple rules, Diego Vivanco demonstrates to everyone how to reclaim their context, their own environment.